Savez-vous réellement qui je suis ? À part ce délicieux fruit qui sublime vos desserts….

Je vais vous éclairer sur mes bienfaits et mon origine. Tout d’abord je suis issue d’une plante vivace arbustive de 30 à 50 cm originaire du nord de l’Europe et de l’Amérique qui préfère les sols acides et bien drainés. Ses feuilles sont d’un vert vif et denté. Son nom botanique est Vaccinium myrtillus de la famille des Ericaceae. Mon nom anglais est Blueberry.

Le Myrtillier est une plante caractéristique des landes subalpines des Pyrénées, on le trouve à environ 1500m jusqu’à 2800m. Vous en trouverez par exemple du côté d’Azet ou à Saint-Lary dans le secteur de l’ancien télésiège des Bouleaux.

Les feuilles peuvent être séchées pour être utilisées en tisanes et les fleurs arrivent d’avril à juin en grelots de couleur rose verdâtre et ont des sépales persistants.

Moi, je suis une toute petite baie sauvage de couleur bleu-violacée à chair colorée et surtout tachante.

Photo0449

Mes sœurs et moi sommes riches en saveurs, en fibres, substances minérales, oligoéléments et en vitamines. Vous pouvez nous cueillir en été, de la fin juillet à début septembre mais cela dépend des années.

La méthode de cueillette varie selon la patience que vous avez, soit à la main, soit au peigne à myrtilles qui ne me fait aucun mal. Cependant restez délicat dans vos gestes, je tiens à ce que mon pied reste en terre. Ma cueillette est réglementée en France notamment dans les réserves naturelles du Parc National où il est interdit de cueillir ou de prélever les plantes, minéraux ou animaux.

20150820_100203

De par ma composition, j’ai des propriétés antioxydantes. Il est recommandé de me consommer pour se protéger des maladies cardiovasculaires, du vieillissement, de certains cancers et maladies dégénératives.

Dans l’histoire, il est dit que les pilotes de la Royal Air Force, avant la seconde guerre mondiale « abusaient de la confiture de myrtilles pour améliorer leur vision nocturne ».

Alors à vos papilles…. »Myrtillez « !!

Non! non! non! ne me mangez pas directement, nous ne devons pas être mangé cru car nous pouvons être contaminés par les déjections de renards ou de chiens et vous risquez de contracter une Echinococcose alvéolaire. La cuisson détruit immédiatement le parasite.

Recette Tarte à la myrtille maison : Prenez une pâte feuilletée, étalez la dans un plat allant au four et faites la cuire thermostat 6 pendant 10 à 15 minutes. Pendant ce temps faites cuire 200 à 250g de myrtilles dans une casserole avec un peu d’eau à feux doux, rajoutez 100g de sucre et réservez. Montez une chantilly. Juste avant de servir, nappez la chantilly sur votre pâte à tarte cuite et répartissez les myrtilles sur la chantilly. Bon appétit bien sûr!

Pour les cuistots, on peut me consommer en tartes, gâteaux, confitures, compotes, coulis, sorbets, sirop, eaux de vie, liqueurs, vins, pâtes de fruit…

Un aperçu de ce que vous pouvez trouver dans les commerces à Saint Lary Soulan (liste non  exhaustive).

Répondre