Si l’on vous dit Pyrénées vous pensez à quoi ? : Pic du Midi, col du Tourmalet, réserve du Néouvielle, Cirque de Gavarnie, Brèche de Roland et bien sûr Saint-Lary Soulan (…chauvin!!). Bref, on a compris, il y a le choix !!

Ce dimanche, c’est avec Guillaume que l’on a voulu profiter des dernières neiges et notre choix s’est porté sur cette grande classique des Pyrénées…La Brèche de Roland(2804m).

Si vous faites de la randonnée vous apercevrez sans aucun doute cette brèche qui ne peut se confondre avec autre chose, véritable point de repère des montagnards.

SONY DSC Ce symbole des Pyrénées est situé à vol d’oiseau à seulement une vingtaine de km de Saint Lary…Malheureusement la nature ne nous a pas doté d’ailes, donc on se lève très tôt et c’est à 7h qu’on se retrouve dans la station de Gavarnie prets à partir admirer l’oeuvre de Roland…et puis, si affinité enchaîner sur le Taillon (un 3000m qui surplombe la Brèche).

On ne peut pas faire la brèche sans parler de cette fameuse légende. c’est donc Roland, le neveu de Charlemagne qui suite à une embuscade et avant sa mort a voulu briser son épée nommé Durandal sur la roche…résultat il a fait une brèche de 40m de large et 100m de haut (Roland avait un sacré coup d’épée). Dans tous les cas, on est désolé pour Roland, mais son excès de colère nous offre une vue absolument magnifique et hors du commun. On se sent minuscule au pied de ces falaises SONY DSC

La brèche est la frontière naturelle avec l’Espagne, ainsi les sommets espagnols et plus particulièrement le Mont Perdu apparaissent une fois que l’on se retrouve dans la bréche : un pied en France et l’autre en Espagne

En hiver (ou même en ce moment avec la route du col encore enneigée), le départ de la rando se fait depuis la station de Gavarnie, on rajoute donc 400m de dénivelé pour rejoindre le col des Tentes. Une fois au col, deux interminable traversées nous attendent pour atteindre la montée de la cascade puis un montée sèche jusqu’au refuge des Sarradets au pied de la brèche. Du refuge c’est déjà très beau, mais non non !, on ne s’arrête pas là, encore un petit (gros) effort sur le glacier pour arriver dans la brèche. L’effort en vaut la peine, la vue y est spectaculaire, à vous couper le souffle..en parlant de souffle, prévoyez une veste, il y a toujours du vent qui s’engouffre. (Vous trouverez de multiples topos rando plus détaillés en hivernal et estival sur internet)

Le refuge de la Brèche (ex Sarradets) et le cirque de Gavarnie

Le refuge de la Brèche (ex Sarradets) et le cirque de Gavarnie

« Les Pyrénées c’est beau ! »

En période estivale, les routes des cols étant ouvertes, il est facile de basculer d’une vallée à une autre. de plus, c’est en étant confortablement assis dans votre véhicule que vous profiterez des paysages remarquables pyrénéens. Ainsi, depuis Saint-Lary, vous pourrez atteindre rapidement et agréablement les différents sites emblématiques des Pyrénées…et peut être aller rendre visite à la Brèche de Roland (à pied dans ce cas 🙂 )

2 Commentaires

Répondre