17h50 : Dernières consignes, dernières vérifications.

C’est avec l’équipe du soir que nous allons voir l’envers du décor de la station.

Petite présentation : l’équipe de damage de Saint Lary Soulan compte 13 dameurs répartis en 2 équipes. Celle du soir (17h50/2h) et celle du matin (2h/9h30)

Concernant les machines, il y a 8 dameuses (Kassbohrer et Prinoth). 5 dites standards et 3 à treuils. Il faut savoir que toutes sont équipées de GPS afin de pouvoir les localiser et de voir le travail qu’elles réalisent chaque soir. Certaines machines ont un ordinateur de bord qui indique les pistes à damer et la façon de le faire (cf : photo)

IMG_1923 IMG_1922

 

 

 

 

 

Le garage des dameuses se situe à Espiaube, sur le parking de la télécabine.

Chaque soir, les hommes de la nuit partent depuis là pour rejoindre les secteurs du vallon du portet, de Soum de matte et du Pla d’Adet.

SAM_2756

 

 

 

 

 

 

C’est à bord de l’une d’entre elles, équipée d’un treuil, que nous allons découvrir ce métier.

 

SAM_2753

Départ par le chemin de la forêt pour rejoindre le haut de Soum de Matte tandis que les autres s’en vont sur le Pla d’Adet. Un dameur part sur le snowpark pour sculpter ce terrain de jeu.

Arrivés sur les lieux, l’un s’occupe de la montée du téléski, l’autre de la piste. Pour cela, on s’accroche. Le treuil est utile ici. Sur une dameuse, le treuil va servir à soulager celle-ci (par rapport au degré de pente de la piste) et va surtout permettre à la machine d’obtenir un lissage parfait.

 

SAM_2760   SAM_2776

 

 

 

 

 

Le dameur va faire sa première « passe » en longeant les balises sur le bord de la piste. Le nombres de passes est déterminé par les pisteurs  avant la fermeture de la station, en fonction de l’état de la piste. C’est alors que le dameur aura à faire plusieurs aller/retour pour rendre la piste impeccable.

 

SAM_2779

Après la pause, nous partons vers la piste phare de la station, la Mirabelle. Ici, pas le droit à l’erreur, c’est le lieu de passage de tout skieur. Cette piste sera damée en trois étapes. La partie basse, la partie haute accroché avec le treuil, dont le point d’ancrage se trouve tout en haut de la piste, et enfin le milieu de la piste ou l’on va se raccroché sur un autre ancrage, plus bas.

 

Il faudra à notre dameur entre 1h et 1h30 pour damer cette piste.

SAM_2787 SAM_2788

 

 

 

 

 

 

 

 

Le travail du dameur mérite beaucoup de reconnaissance. Ces hommes de l’ombre, magiciens de la nuit, arpentent chaque soir les pistes afin de leur donner leur plus bel habit de lumière. Ici, il ne faut avoir peur de rien. Ils affrontent le vent, la neige, le brouillard et les problèmes mécaniques qui peuvent nuire au bon déroulement de la soirée.

N’oubliez pas, c’est grâce à eux que nous avons de pistes d’une excellente qualité et d’un enneigement irréprochable.

Dameur, bien plus qu’un métier…une passion!

 

3 Commentaires

Répondre