Ce super petit lac d’altitude (2305m) est le but d’une randonnée qui débute au pont du Moudang sur la route qui mène en Espagne à la sortie de Saint Lary. Vous grimpez jusqu’aux granges du Moudang où vous trouverez « les sources ferrugineuses ou sources de la reine » (voir autre article).

DSC05450

DSC05453Continuez le chemin sans franchir le pont en laissant les granges du Moudang sur votre gauche. Le sentier serpente entre le ruisseau et des rhododendrons. Près du chemin vous trouverez d’anciens pylônes…

Ceux ci ont une histoire remarquable :

aneslab

 » Le chemin aérien du Moudang une installation pleine d’audace et de technicité s’il en est! En 1909, l’ingénieur aragonais, Blas Soribas obtient l’autorisation d’installer un système de rail aérien pour transporter les minerais de plomb argentifère de Parzan au Pont du Moudang. En 1910, ce câble aérien fut construit. Travail gigantesque réalisé en deux tronçons :

– l’un qui descendait le minerai de Liéna (mina Luisa) à l’Hospital de Parzan

– l’autre qui l’amenait au Pont du Moudang en traversant la crête frontière au port d’Héchempy à 2464 mètres d’altitude.

Cette dernière installation mesurait plus de 10 kilomètres de long, s’élevait de 134 mètres et descendait de 1344 mètres. Les douaniers étaient positionnés au départ et à l’arrivée. (….)  Soixante bennes transportaient le minerai (et parfois l’huile d’olive et le vin venant d’Espagne). Hélas, le câble aval dérailla un jour à la station d’angle du Moudang et la réparation ne put être réalisée. Tout s’arrêta en 1935. » ( « Si Aragnouet m’était conté des origines à 1939 » de Jean-Bernard Vidal)

Après ce petit passage d’histoire, continuons notre marche, au bout d’une heure vous arriverez à l’endroit où la Neste d’Héchempy naît de la convergence de tous les ruisselets. Traversez la pour poursuivre la randonnée jusqu’au cirque entouré à gauche par le Pic de la Hount, en face par la Crête du Moudang, à droite le Pic de Pène Abeillére et le Pic de Garlitz. Le sommet au dessus de la cascade est le Pic de Bataillence.

Vous poursuivez votre ascension par d’anciens chemins muletiers et arrivez au lac d’Héchempy juste au dessous du Port de Bataillence. Si vous aimez les grands espaces, le calme, la sérénité, cette balade est pour vous!

Et le summum lors du retour a été de croiser le chemin d’une bande d’isards qui ne semblaient pas gênés outre mesure par ma présence! Seulement un peu intrigués…regardez la vidéo!

Je suis revenu au soleil couchant et la multitude de couleurs sur les roches ferrugineuses était simplement magnifique!

Répondre