Plaisir, soleil, convivialité et beauté des paysages sont les premiers mots qui me viennent à l’esprit pour décrire cette rando familiale en raquette au Pont du Moudang, tout près de St-Lary.

Mathieu notre accompagnateur de l’Office des Sports de Montagne à St-Lary, fut bien inspiré de choisir cet endroit pour ce dimanche après-midi ensoleillé.
Après les chutes de neige de la veille et de la nuit dernière, plus de 40 cm de poudreuse, le vent soufflait encore en fortes rafales sur les sommets et l’accès au domaine skiable du Pla d’Adet était limité pour raison de sécurité.
Alors pourquoi ne pas rester à l’abri dans le creux de la vallée d’Aure et randonner en famille sur la neige fraîche ?
Nous n’allions donc pas nous priver.

DSC_0510-1

Préparation et équipement sur le parking au Pont du Moudang

Après la perception de nos équipements,  la répartition des voitures et l’appel des présents près de la fontaine de Saint-Lary, c’est une joyeuse troupe qui se mit en route vers le haut de la vallée d’Aure, au Pont du Moudang.
Lieu bien connu des randonneurs (départ de plusieurs randonnées), des campeurs et des amateurs de sensations fortes (le mythique parcours suspendu du Moudang).
Le temps de s’équiper et nous voilà partis sous la direction de Mathieu notre guide sur un sentier au doux bruit du « crounch crounch » de la neige fraîche sous nos raquettes.

 

 

A gauche les granges du Moudang et à droite le sentier tranfrontalier

Ici notre direction sera celle de droite, bien à l’abri sous la sapinière car il est impossible de monter aux granges pour le moment étant donné la hauteur de neige et la tempête soufflant en altitude

 

Un véritable décor de cinéma apaisant et silencieux avec seul le bruit de nos pas pour nous sortir de ce rêve éveillé.

 

 

 

 

DSC_0528-2

A l’écoute des anecdotes et des explications passionnantes de Mathieu

 

 

Le sentier transfrontalier bien connu des pèlerins allant jusqu’à St-Jacques de Compostelle, qui traverse la vallée d’Aure, fut l’occasion de marcher sur une piste un peu plus large et de découvrir quelques granges et cabanes bien conservées.

 

Ma cabane au fond du jardin…

DSC_0536-3

Un auditoire subjugué et très attentionné, y compris les enfants

 

Ambiance bon enfant et rigolade dans le groupe d’une vingtaine de personnes, ou les blagues fusaient et quelques boules de neige aussi…

A mi-parcours nous voilà arrivé à la Centrale Hydroélectrique de Fabian.
Après en avoir fait le tour, Mathieu nous a éclairé de ces lumières sur l’historique et le fonctionnement de l’hydroélectricité en vallée d’Aure.


Une vidéo pour se donner une idée du bruit et de la force de l’eau.
Cette usine est fermée au public, au contraire de celle de Saint-Lary, la principale de la vallée,  qui elle se visite tout les jours en semaine.
Renseignements à l’Office de Tourisme de Saint-Lary village.

 

La conduite d’eau forcée servant à alimenter la turbine de la centrale

DSC_0547-4

La pause goûter méritée

 

Cette grange en altitude dans une lisière de la forêt, fut le point culminant et celui du demi-tour de notre randonnée.

 

Toujours beaucoup de neige sur les branches des sapins.
Très amusant de les secouer pendant le passage de ses compagnons de marche !

 

Un passage un peu plus technique

Nous serions bien resté encore plus longtemps dans le calme apaisant et relaxant de ce décor de rêve mais malheureusement toutes les bonnes choses ont une fin…
Bien longtemps après la fin de notre séjour à Saint-Lary, nous garderons les images et les impressions de cette randonnée raquette en mémoire.
Je vous conseille aussi de revenir découvrir cet endroit en été et de faire la randonnée jusqu’aux granges du Moudang.
Mais ceci est une autre histoire…

Un commentaire

Répondre