Saint Lary Soulan…Histoire d’un grand homme et d’une station

Pour faire simple et re-situer :
1878, Henri Duhamel découvre lors de l’exposition universelle à Paris ces longues planches en bois et décide d’approfondir cette découverte.
C’est alors qu’il va créer avec des amis le premier Ski Club français (Grenoble) et le ski va ainsi naître dans toutes les montagnes.IMG_0158

Saint Lary, dans les années 1900 n’était alors qu’un petit hameau de montagne. Le ski était pratiqué mais les conditions n’étaient pas les meilleures. Les remontées mécaniques n’existaient pas, on parle alors de ski de Randonnée, et là c’était pour les plus courageux.

Saint Lary va connaître un tournant dans sa vie, le 13 septembre 1944, ou une équipe va être nommée Commission Municipale Provisoire et à la tête, Monsieur Vincent Mir. Après 3 mandats où cette équipe mène à bien ce village, malgré la fin de la guerre avec l’Allemagne, des périodes économiques difficiles… le 4ème mandat, débutant le 26 avril 1953, va être le début d’une ère triomphante.  Après diverses réunions du Conseil Municipal, Monsieur Vincent Mir décida de porter le projet de création de station de ski devant Mr le Sous-Préfet. Projet accepté le 11 janvier 1954.
Dès lors, la commune va se lancer dans une épopée de travaux (place de l’hôtel de ville, ouverture de l’école maternelle, jardin public et bien d’autres encore). Mais surtout cela va être le lancement de la construction de la gare de départ du Téléphérique du Pic Lumière.

gare du telepherique

télécabine

 

 

 

 

 

 

 

 

En mars 1955, c’est l’achat de 3 Téléskis à la maison POMAGALSKI qui va compléter la naissance de cette station.
Suite à cela, Mr le Maire, souhaite gérer au mieux cette commune et décide de créer en 1956, une Régie Municipale pour une durée de 99 années qui aura pour fonction entre autre, l’exploitation des téléphériques, remontes-pentes, location ou exploitation des terrains de jeux, camping, piscine…, gestion d’un bureau de renseignements appelé « Office du Tourisme »
Arrive l’année 1957, et une ère nouvelle s’ouvre pour Saint Lary. Ici commence la mise en route du téléphérique, télécabine de Soum de Matte et des téléskis de l’Ecole, de Soum et de Ludette.
C’est le résultat d’une longue épopée, et d’un travail méritant, car tout se faisait à dos d’âne ou de cheval, les routes n’existant pas encore.

Ce quatrième mandat, touchant à sa fin, Vincent Mir entâme un Cinquième mandat à partir de mars 1959. Le mandat précèdent à été celui de la conception et de la mise en route mais celui qui commence va être celui  des premiers succès.
Saint Lary devenue une station très appréciée, va devenir Saint Lary Soulan en 1963. Les deux villages, celui de Saint Lary et celui de Soulan vont se mettre d’accord pour fusionner et créer une seule appellation. Le but principal étant l’accès. La route va être continuée à partir de Soulan jusqu’au hameau d’Espiaube et partir vers le Pla d’Adet. dès lors, tout le monde s’y satisfait, les jeunes du village trouvent un emploi, la vie pastorale retrouve un regain d’activité, le tourisme continu de grimper et bon nombre de champions viennent s’entrainer dans la station.

1965, sixième mandat. De nouvelles orientations voient le jour comme la création du Parc National des Pyrénées, achat des sources thermales de Tramezaïgues et mise à l’étude d’une ouverture d’un centre thermal. Le réseau de remontées mécaniques se complète et les skieurs sont enchantés de la liaison par la route. Ainsi le Pla d’Adet voit son urbanisation naitre avec des commerçants, hoteliers etc. En 1969, Saint Lary Soulan sera nommée en tant que grande Station Française Climatique et de Sports d’Hiver. Ce classement va offrir à la station des possibilités de promotions (France, étranger, Tv…)

L'Eglise

 

1971 : Septième mandat. Une station qui bat son plein et des achats nouveaux tels que véhicules de déneigements. Mais ce qui va marquer ce mandat est l’ouverture au traffic du tunnel d’Aragnouet-Bielsa le 5 octobre 1976, après de nombreuses péripéties administratives.

Lors de son huitième mandat, Vincent Mir va lancer la construction du centre thermal en 1986 et sera ouvert au public en 1988.

Depuis, il faut dire que ce village de montagne, ressemblant à tout autre à l’époque, est devenu l’un des principaux pôles de tourisme et du ski Pyrénéen.

Pour savourer un peu plus cette histoire je vous laisse cliquer ici.

(Les images sont issues du facebook Paysages Pla d’Adet et du livre Saint Lary Soulan AGIR ou l’histoire d’une commune de montagne écrit par Vincent Mir)

4 Commentaires

Répondre