Une journée en famille à Saint Lary

Mercredi, mes deux pré-ados étaient à la maison, je voulais les occuper sans qu’ils passent la journée devant un écran; alors, c’est décidé : tout le monde à la montagne !

Nous voila donc partis de Toulouse pour leur faire découvrir la vallée de Saint Lary en profitant de la neige. Départ (pas trop) matinal, pour une arrivée en milieu de matinée avec, déjà, un régal pour les yeux en arrivant devant ces immensités montagneuses. Malheureusement, peu de neige nous attendait au village… l’accès s’en est trouvé facilité, et nous allons tout de même aller la chercher, dès le matin : nous décidons d’aller découvrir la station.

Nous empruntons donc la télécabine et, comme prévu, la neige nous attend !

Disons-le tout de suite : si c’est un plaisir d’arriver au pied des montagnes, c’est un régal de prendre de l’altitude !

2014-02-19 - Saint Lary - 02

Bien sûr, le pla d’Adet est le point de départ de toutes les activités de glisse, et beaucoup s’activent au bas de la station.

2014-02-19 - Saint Lary - 03

Nous devinons également le plaisir que ce doit être de skier dans cet environnement !

2014-02-19 - Saint Lary - 01

Mais il est tout à fait possible de profiter simplement à pied de ces magnifiques vues et nous avons décidé de profiter de la matinée pour visiter la station. D’ailleurs, l’activité est particulièrement dense du côté des « piou piou » qui se régalent sous les yeux de leurs parents.

 

De notre côté, nous ne nous lassons pas du spectacle !

2014-02-19 - Saint Lary - 08

 

Mais le grand air, ça creuse ! Midi arrivant, les terrasses des bords de piste se remplissent rapidement sous ce magnifique soleil; un peu en retrait, nous jetons notre dévolu sur Le Refuge, les enfants souhaitant manger une pizza (vous trouverez sur le site de la ville la liste complète des établissements). Ils n’ont pas été déçus, et leur gourmand de père non plus !

Les pizzas faisaient envie :

 

Les burgers ne sont pas en reste…

2014-02-19 - Saint Lary - 14

 

D’ailleurs, il y en a un qui n’a pas attendu la photo pour attaquer !

2014-02-19 - Saint Lary - 16

 

Ce fut un vrai plaisir, dans un tel environnement !

 

L’après-midi arrive, nous allons continuer de profiter de ce cadre en allant marcher en montagne. Au bureau des guides, nous pouvons convenir d’une activité et des modalités. Aujourd’hui, Daniel nous accompagnera et nous fournira les raquettes nécessaires à une marche en montagne !

Bien sûr, nous aurions pu également « simplement » choisir une balade dans l’un des nombreux guides disponibles, mais choisir de partir avec un guide, outre le gage de sécurité qu’il représente, permet de découvrir d’autres endroits et donne une approche différente de la balade : échanges avec le guide lui-même ainsi que les autres personnes du groupe, découverte de la nature et de la montagne au travers d’explications sur la faune, la flore et l’environnement dans lequel nous évoluons.

Daniel a choisi pour ce bel après-midi la vallée du rio Barrossa, côté Espagnol, dans la superbe région de l’Aragon, vers le col de la Munia. Nous n’iront pas jusqu’au col, mais nous allons croiser des paysages magiques. Les débuts de la promenades se font sous les arbres, proches du ruisseau.

Nous y rencontrons quelques ruines, en particulier celles de téléphériques qui ne fonctionnent plus depuis plus de 60 ans ! Ils servaient à acheminer du minerai sur près de 17 kilomètres !

2014-02-19 - Saint Lary - 24

2014-02-19 - Saint Lary - 26

 

Et puis, petit à petit, l’espace se dégage et nous pouvons admirer les sommets avoisinants.

 

La promenade se termine, il est temps de rentrer. Nous redescendons rapidement, car l’itinéraire nous a fait profiter du décor « avant » et notre destination n’est pas si éloignée de la voiture qui nous ramène à Saint Lary. Puis nous prenons la route du retour vers Toulouse, de magnifiques images dans la tête. Ce soir, tout le monde va bien dormir !

 

2014-02-19 - Saint Lary - 22

 

Durant le trajet du retour, je pose la question aux enfants : « cela vous a plu ? Vous voudrez y retourner ? »

La réponse ne se fait pas attendre : « OUI ! ».

Moi, je suis doublement heureux.

8 Commentaires

Répondre