Les 10 commandements pour un confinement réussi

Par 15 avril 2020A la une
Etre à l'écoute de son corps.

Tu viens d’apprendre que tu dois encore rester chez toi jusqu’au 11 mai et tu déprimes. Que nenni mon ami ! Plutôt que te laisser aller à une progressive décrépitude, ressaisis-toi. Vis cette contraignante expérience du confinement comme une formidable occasion de te révéler à toi-même. Suis mes dix commandements à la lettre et fais de cette période de confinement une véritable renaissance.

Limiter sa consommation d'informations.

Limiter sa consommation d’informations.

Aux chaînes d’information en continu tu renonceras

C’est la base d’un confinement réussi. Une trop forte exposition à cette quête médiatique consistant à exploiter jusqu’à la stupidité ce drame sanitaire nuit gravement à la santé. Tu peux, à la rigueur, te contenter de lire les gros titres mais pas plus. C’est, pour le coup, une question de survie.

Ouvrir ses chakras.

Ouvrir ses chakras.

Tes chakras tu ouvriras

Laisse-toi gagner par la douce euphorie de lâcher prise et ouvre ton esprit à la méditation. Bon, au départ, tu risques de beaucoup pleurer sur la pauvreté de ton existence passée mais projette-toi sereinement dans l’avenir en envisageant de combler ton quotidien de toutes ces petites choses auxquelles tu n’as jamais prêté attention. Songe à la grâce d’une fleur bercée par le vent, au cheminement harmonie d’une colonie de fourmis, au vol gracieux d’un papillon, au bourdonnement joyeux d’une abeille … aux réflexions de ta femme. Je conseille à certains d’accompagner ces temps de méditation d’un ou deux verres de génépi. Ça peut aider.

A la contemplation tu t’adonneras

Contrairement à la méditation qui va t’obliger à un minimum de concentration, la contemplation va te permettre de concurrencer … l’huître. Pour que tu parviennes à ressentir cette paix intérieure, choisis bien l’objet de ta contemplation. C’est essentiel. Fixe-le jusqu’à perdre toute notion de temps et laisse-toi submerger par la douce sensation du néant. Je déconseille fortement cette pratique à tous ceux qui souffrent déjà d’un état léthargique naturel proche du mollusque. La contemplation pourrait alors s’avérer contreproductive.

Se découvrir de nouveaux talents.

Se découvrir de nouveaux talents.

De nouveaux talents tu te découvriras

Lance-toi comme un forcené dans le dessin, la peinture, le bricolage ou le jardinage. Là encore, renonce à reproduire fidèlement les moindres détails de la façade de Notre-Dame, de la Joconde, de la Tour Eiffel ou des jardins de Versailles. L’humilité t’incitera plutôt à copier laborieusement le profil d’Astérix, peindre un arc-en-ciel, monter le meuble de bureau Ikéa stocké dans ton garage depuis des mois ou planter une rangée de tulipes. Petit conseil d’ami : ne te laisse pas démoraliser par les commentaires de tes proches. Fais notamment remarquer à ta femme qu’avoir transformé un meuble de bureau en étagère n’est pas donné à tout le monde.

Etre à l'écoute de son corps.

Etre à l’écoute de son corps.

A l’écoute de ton corps tu seras

Renonce aux cours de fitness proposés sur Internet. Dans l’euphorie, tu pourrais enchaîner abdos, pompes et tractions et, par solidarité, il est inutile d’encombrer davantage les urgences. Opte plutôt pour une activité physique en adéquation avec tes réelles capacités. Fais d’abord trois ou quatre sprints « canapé frigo » pour t’échauffer. Ensuite, relève le défi de regarder l’intégrale du triomphe de l’équipe de France de football lors de la coupe du monde 2018 sans boire une bière. Après quelques jours d’entraînement, les supporters du PSG pourront même aller jusqu’à revivre le triomphe de l’OM en Coupe d’Europe. Dans ce cas, il est toutefois recommandé de prévoir une assistance respiratoire. Pour les plus affûtés, habillez-vous en sportif avant de passer à table et engagez-vous à débarrasser la table et faire la vaisselle à la fin du repas. Là encore, pour s’éviter tout risque d’hypoglycémie, suivre attentivement les conseils avisés de sa femme.

Réviser les classiques.

Réviser les classiques.

Tes classiques tu réviseras

Installe-toi confortablement dans ton canapé et plonge-toi avec délice dans les grands classiques de la littérature française. Commence par te faire l’intégrale des « Astérix et Obélix » en hommage à Uderzo. Imbibe-toi ensuite sans modération de la portée philosophique des « Martine » et pousse le vice jusqu’à oser la relecture métaphysique des « Pif gadget ». Pour les plus prétentieux, et même si intellectuellement ça risque de piquer un peu, je ne saurais trop vous conseiller la relecture de l’étude anthropomorphique si savamment illustrée par les Fables de la Fontaine. Sinon, y’a du Proust, du Sartre ou du Nietzche mais t’es est déjà confiné alors pourquoi t’infliger une punition supplémentaire.

Se découvrir de nouvelles passions.

Se découvrir de nouvelles passions.

De nouvelles passions tu te découvriras

Laisse-toi grisé par de nouvelles expériences. Tricote-toi un bonnet pour l’hiver prochain puis lance-toi fébrilement dans la confection d’une paire de gants. Tu pourras ensuite pousser le vice jusqu’à t’attaquer à un pull. N’oublie pas que c’est long d’être encore confiné jusqu’au 11 mai. T’as aussi l’option broderie d’un masque avec des vêtements usagers, construction de la Tour Eiffel en allumettes ou puzzle de 1000 pièces dont tu as stupidement égaré le modèle. Ca peut-être très long jusqu’au 11 mai.

Distraire tes animaux de compagnie tu devras

Ne rechigne pas à jouer avec ta femme et tes enfants. Du simple jeu de cartes à l’interminable partie de Monopoly, dis-toi que ça aura au moins l’avantage de te faire passer le temps. Tu peux aussi leur proposer des coloriages. Profite de l’autorisation de sortie d’une petite heure pour leur permettre de se défouler et émerveille-toi de la lueur de fierté que tu pourras lire dans leur regard lorsqu’ils te ramèneront systématiquement la baballe que tu leur auras si joyeusement lancée. Si tu n’as qu’un chien, un chat ou un poisson rouge, profite de ce moment de remise en question existentielle pour sensibiliser ces feignasses aux tâches ménagères et passe au commandement suivant.

Se créer un ami imaginaire.

Se créer un ami imaginaire.

Te créer un ami imaginaire tu devras

Cela fait déjà deux semaines que tu n’as ni vu ni parlé à personne, t’as déjà appris à ton chien, ton chat ou ton poisson rouge à faire la vaisselle et t’envisage de cirer tes chaussures de ski pour l’hiver prochain sur la station de Saint-Lary, il devient urgent de te créer un ami imaginaire. Prénomme-le Trumpy. N’hésite pas à te lancer dans des débats de fond avec lui. Confie-lui tes certitudes sur l’origine extraterrestre du Covid-19. Avoue-lui que tu n’as jamais cru que la terre était ronde et qu’il est hautement improbable que le réchauffement climatique soit une réalité. Tu pourras ensuite lui avouer que tu as bon espoir pour ta demande de naturalisation américaine.

De cette crise sanitaire tu te souviendras

Occupe ton temps de confinement à te souvenir durablement du mal-être que tu ressens actuellement. Fais de cette remise en question personnelle une réelle prise de conscience de l’inutilité de continuer à te lustrer le nombril avec la puérile sensation de t’accomplir pleinement. Ne sois plus simplement « Charlie » le temps que cela passe de mode. Commence doucement. Mets ton clignotant quand tu tournes. Dis bonjour en entrant dans un magasin. N’interprète plus systématiquement un sourire comme une agression ou une tentative de drague malvenue. Avant de révolutionner notre mode de gouvernance et de transformer notre système économique, commence par t’attacher durablement à l’essentiel en prêtant quotidiennement attention à ceux qui t’entourent. Ce sera déjà pas mal.

Répondre