De Saint-Lary à Tramezaigues par les sentiers

Par 19 février 2015 octobre 4th, 2015 Activités de plein air

 

 

 

 

 

Voici une belle idée de balade à faire hiver comme été, un après midi en famille, un jour ou on a pas envie de skier, de partir trop loin ni de marcher trop longtemps ou tout simplement quand le plafond de nuages bas emprisonne les sommets.
Une promenade idéale pour se ressourcer et marcher dans le calme et le silence.
Autre avantage de cette balade, c’est de ne pas avoir besoin de sa voiture, le point de départ étant dans Saint-Lary même.
Cette sortie vous permettra de découvrir 2 sentiers frais et ombragés ( en été bien sur…) qui cheminent en balcon au dessus de Saint-Lary village.
Le dénivelé n’est pas très important et la vue par endroit sur le village de Tramezaigues est superbe .
Possibilité de ne faire qu’un sentier et de revenir par le même itinéraire, mais c’est plus sympa de faire la boucle et de revenir par un autre endroit.
Ce que j’ai fait et vais vous décrire en détail par le biais des photos ci-dessous.

Le départ se fait par le chemin qui monte depuis la rue des Coudères à gauche du parking de l’hotel Pons – Le Dahu, vous arriverez sur la route au dessus menant à Sailhan, que vous traversez. Il suffit ensuite ensuite d’attraper le chemin un peu plus haut à droite sur cette même route qui vous fera passer devant une ancienne cabine téléphérique, abandonnée là à son triste sort.
Ensuite toujours tout droit devant vous sur le chemin de Caneilles en légère montée.

 

Depuis une trouée vous apercevrez des granges et le sentier du retour sur l’autre versant (ci-dessous)

 

 

A un croisement ne pas tourner à gauche, mais continuer tout droit vers les bâtiments de l’ancienne colonie de vacances de Caneilles que l’on commence à apercevoir (ci-dessous)

Je trouve réellement dommage de voir tous ces beaux et grands bâtiments déserté et à l’abandon

Après la colonie, il faut continuer toujours tout droit et le sentier se transforme en petite route goudronnée surplombant une carrière et le fond de la vallée ou l’on peut apercevoir la route qui mène en Espagne.

Oui oui il y a bien une petite route quasi à l’abandon sous cette neige…

Subitement la vue se dégage, le chemin/route qui se met à redescendre fortement nous offre une magnifique vue sur le village de Tramezaigues ( 2 photos ci-dessous)

 

Lorsque je marche en montagne, je regarde partout et là mes yeux se sont posés sur ce magnifique phénomène que seule la nature peut nous offrir.
Quand le minéral, le végétal et le liquide n’en font qu’un.

 

 

Vous voilà maintenant redescendu au niveau de la route qu’il vous suffit de longer et remonter sur 800 m ( attention aux règles de prudence que vous devez tous connaitre) jusqu’au village perché de Tramezaigues, que je vous conseille fortement de visiter. Ce village est aussi le point de départ de la route menant à la vallée du Rioumajou. Mais ceci est une autre histoire dont je vous parlerai une autre fois.

 

Quelques vues du village de Tramezaigues

Maintenant une fois au pied du village, il vous suffit de traverser la route nationale pour prendre le sentier de l’auria en contrebas qui passe au dessus de la Neste et vous emmènera en montée douce et tout droit, jusqu’aux villages de Cadeilhan, Trachères au dessus de Saint-Lary, en 30 minutes.

Ci-dessous une vue de l’église de Tramezaigues depuis le pont sur la Neste

 

Les cabanes que l’ont apercevait tout à l’heure sur l’autre sentier de l’autre coté.

 

Et voila la boucle est presque bouclée, bientôt le terme de cette agréable randonnée à travers les villages de la vallée d’Aure.
Je ne prend pas la peine de vous commenter cette photo que tout le monde aura reconnue…
Arrivé ici, il suffit de continuer la traversée des 2 villages de Cadeilhan et Trachères jusqu’au bout et de redescendre par le petit chemin après la chapelle et le lavoir qui vous redescendra sur Saint-Lary après avoir traversé Vignec.

J’espère vous avoir donné envie de chausser vos souliers et que cette rafraichissante marche vous aura procuré autant de plaisir qu’à moi.
Mes filles et ma femme ont adorées.
Nul besoin de partir haut et loin pour s’émerveiller.
N’hésitez pas à laissez vos commentaires, vos impressions et à revenir nous voir.
Jean-Michel L.

 

2 Commentaires

Répondre