Polo, prêt plus que tout pour les J-O de Sotchi

Par 1 février 2014 février 5th, 2017 La sportive, Sports de glisse

Avant son départ pour les Jeux Olympiques, j’ai rencontré Paul Henri De Le Rue (alias Polo) au bar à vin de Saint Lary, Le Balthazar. Polo, médaillé de bronze aux Jeux de Turin en 2006, nous livre son ressenti avant cette compétition qui compte beaucoup pour lui.

« Polo, comment vas-tu ? »

Je suis très fatigué. Je rentre de 2 semaines de rééducation au CERS de Capbreton. J’ai eu beaucoup de boulot : musculation haut et bas du corps, ergothérapie, ostéopathie crânienne etc. Je donne le meilleur de moi-même chaque jour mais les journées sont longues.

« Après cet accident, aller aux J-O pour toi c’est une chance? »

Oui mais je me suis toujours battu pour. Je me suis préparé à ça pendant 4 ans et ce n’est pas une blessure qui va m’empêcher d’y aller. La blessure fait partie de mon quotidien et cela n’entache en rien ma volonté.

« As-tu peur de la pression médiatique qu’il peut y avoir autour de toi suite à ton accident? Et à la non qualification de ton frère?

La pression médiatique non, du tout. Je suis beaucoup touché du soutien des gens et c’est très difficile de rassurer tout le monde. J’ai quand même besoin d’être dans ma bulle mais je fais tout pour être prêt le 17 février.

« La dernière fois, à Turin et Vancouver vous étiez 2, cette fois ça sera sans ton frère. Penses-tu que l’appréhension de la course pourra être modifiée? »

Non car mon frère sera présent dans mon cœur. S’il y a bien 2 personnes que je peux remercier pour en être là aujourd’hui, c’est ma femme qui paye le prix de ma carrière tout les jours et mon frère qui me transmet beaucoup de motivation. Sur les jeux, mon frère sera tout de même présent car il sera consultant pour France Télévision.

« Après avoir participé à 3 Jeux Olympiques, être revenu avec une médaille, tu pars dans quel objectif cette fois? »

De tout donner!! Mon plus grand rêve est d’être champion Olympique mais je pars dans l’objectif de tout donner. Si je suis champion c’est génial sinon ce n’est pas grave je donnerai tout comme je fais en ce moment.

« Le fait d’être papa a t-il changer ta vision de la compétition et de la prise de risques dans ce milieu? »

Moi non mais ma femme oui!!!!

« Polo, le mot de la fin? »

PYRENEES LIBRES !!!!!!

 

Nous souhaitons une bonne chance à « notre Polo Pyrénéen » et l’attendons de retour à Saint Lary avec une médaille bien sûr !!!

Et n’oubliez pas, Polo remonte sur sa « board » lundi. Il y aura un reportage sur lui lundi soir (3/02) sur TF1. Vous pouvez consulter sa page facebook à tout moment pour avoir d’autres nouvelles!

Julie DBDA.

Polo et les patrons du Balthazar

5 Commentaires

Répondre