Eglises et chapelles de la vallée : Chapelle Saint Etienne de Gouaux

Par 9 juin 2014 février 3rd, 2017 A la une, Culture/Patrimoine, La douce, Scoop.it

Gouaux est un petit village des Hautes Pyrénées qui domine la vallée d’Aure ; la vue sur la vallée est imprenable, avec en contrebas les villages de Grézian, Guchen et Ancizan; en face, l’Arbizon faut figure de sentinelle du haut de ses 2831 m.

Si l’église Notre Dame est au centre du village, nos pas vont nous emmener en léger contre-bas, près du cimetière, à la Chapelle Saint Etienne. Cette église romane du XIIè siècle est toute simple, avec une nef unique prolongée par une abside semi-circulaire; elle présente plusieurs intérêts, en particulier ses peintures monumentales encore en bon état de conservation.

Chapelle Saint Etienne de Gouaux

Avant d’entrer, faisons le tour de la chapelle pour en découvrir la simplicité du plan.

Chapelle Saint Etienne de Gouaux

Cette vue montre l’abside en « cul-de-four » ajouré de fines meurtrières, ainsi que le mur-clocher où se trouvaient initialement deux cloches, aujourd’hui disparues.

La porte d’entrée est surmontée d’un chrisme, le monogramme du Christ.

Chapelle Saint Etienne de Gouaux

L’entrée dans la chapelle nous montre un lieu aussi simple et sobre que le laisse penser l’aspect extérieur.

Chapelle Saint Etienne de Gouaux

Quelques statues en plus ou moins bon état

Chapelle Saint Etienne de Gouaux

Le retable en bois semble fait de bric et de broc.

Chapelle Saint Etienne de Gouaux

Ce qui est particulièrement remarquable dans cette petite chapelle, ce sont les peintures monumentales qui ont un très bon état de conservation.

Chapelle Saint Etienne de Gouaux

On remarquera que les peintures ne sont pas appliquées uniquement sur les murs, mais également à l’intérieur des ouvertures des fenêtres.

Chapelle Saint Etienne de Gouaux

Sur ces peintures, les couleurs dominantes sont le bleu et l’ocre. Si l’ocre est produit localement, il a fallu faire venir le pastel du Lauragais, de Toulouse, ou d’Albi).

L’une des peintures est présentée sur son support en bois (la chapelle étant initialement recouverte de lambris peint), ce qui a permis une conservation encore meilleure.

Chapelle Saint Etienne de Gouaux

En regardant ces peintures dans le détail, on remarquera également une autre curiosité : les coiffes sont résolument d’inspiration moyen orientales. Ceci indique que les artistes devaient avoir des contacts ou des connaissances de coutumes fort éloignées de la région.

En quittant l’église, un dernier regard sur la magnifique paysage alentour dominé par l’Arbizon.

Gouaux-1

Un commentaire

Répondre