Le passeport éducatif du Parc national des Pyrénées

Livret de l'enseignant du premier degré

Investi auprès des élèves depuis sa création, le Parc national des Pyrénées et ses différents partenaires ont créé un passeport éducatif. Intégré dans la charte du parc, il a pour principal objectif de permettre aux élèves des vallées de se familiariser avec la biodiversité de leur territoire et de mieux l’appréhender. Initiés par les gardes-moniteurs aux comportements écoresponsables, ils sont ainsi mieux à même de le préserver et le valoriser.

Élaboration du passeport éducatif

Le passeport éducatif, « Mon parcours aux Pyrénées », s’adresse à tous les établissements scolaires de l’aire d’adhésion du Parc. Différents partenaires y sont associés : associations d’éducation à l’environnement, CPIE de Bagnères-de-Bigorre, Pays d’art d’histoire, EDF, Association Nature en Occitanie, … La première phase du travail consiste à définir un contenu pédagogique. Les enseignants élaborent un projet en collaboration avec les gardes-moniteurs. Des choix sont arrêtés en fonction d’une offre pédagogique autour de différentes thématiques. Ce contenu s’inscrit dans les programmes de l’Éducation Nationale. Afin de sensibiliser les élèves à la biodiversité, le Parc a progressivement enrichi son offre pédagogique. Aux thématiques d’origine (présentation du Parc, faune, flore, eau, forêt, pastoralisme, agriculture, patrimoine culturel bâti…) ont été ajoutées une approche par type de milieux (forestiers, aquatiques, …). Les gardes-moniteurs procèdent également à une sensibilisation des élèves au réchauffement climatique, au « zéro pesticide » et à la gestion des déchets.

Mise à disposition de supports pédagogiques

Chaque année, les enseignants intéressés et leurs élèves reçoivent un livret. Cet outil d’information les aide à définir leur projet. Les élèves conservent leur livret tout au long de leur scolarité. Ils y font figurer les travaux réalisés. Un garde-moniteur ou un intervenant valide symboliquement chaque thématique abordée en apposant un tampon sur chaque livret. Le Parc met également à disposition des élèves du second degré des fiches thématiques numériques sur son site internet. Des intervenants extérieurs (CPIE de Bagnères-de-Bigorre, …) fournissent également d’autres supports.

Déroulement du projet pédagogique

Tout projet pédagogique comporte au moins trois demi-journées d’intervention avec au minimum une intervention sur le terrain qui peut se dérouler à proximité de l’école. Les interventions sont gratuites. Le Parc national des Pyrénées prend en charge la participation d’intervenants partenaires. Tout au long de l’année, les gardes-moniteurs assurent un travail d’animation et de coordination des différents projets. L’objectif étant de maintenir des relations avec les partenaires et de favoriser les échanges entre les différentes écoles.

Intervention des gardes-moniteurs du secteur d’Aure dans les écoles du premier degré

Chaque année, les gardes-moniteurs du secteur d’Aure sollicitent les enseignants des écoles du premier degré. Sont concernés : les Regroupements Pédagogiques Intercommunaux de « Vielle-Aure/Saint-Lary Soulan », « Ancizan/Guchen » et l’école d’Aragnouet. Secondés par les gardes-moniteurs, les enseignants intéressés choisissent les thèmes et programment les interventions. A titre d’exemples, cette année, les élèves de Vielle-Aure travaillent sur les passereaux et la forêt, ceux de Guchen, sur les « petites bêtes » et la faune et ceux d’Ancizan mènent une enquête « Desmantifique » dont le but est d’élucider les circonstances du décès d’un desman. L’objectif étant, qu’au travers de chaque thème abordé, les élèves se familiarisent avec la biodiversité de leur territoire.

Travail avec l’atelier scientifique et technologique d’Arreau

Au sein du collège d’Arreau, cette année, les gardes-moniteurs interviennent au sein de l’atelier scientifique et technologique. Il regroupe les élèves des classes de 6ème à 3ème, tous volontaires. Cette intervention s’inscrit dans le cadre des Enseignements Pratiques Interdisciplinaires. Il est encadré par les professeurs de SVT, de technologie et de physique. La pluridisciplinarité des thématiques retenues permet à chaque enseignant de travailler avec ses élèves sur un aspect particulier du Parc en lien avec la discipline qu’il enseigne. Une plateforme numérique dédiée, hébergée par le Parc national des Pyrénées, fournit des informations sur les différentes thématiques. Elle permet également de mentionner les réalisations des élèves et de partager les projets avec d’autres écoles du territoire du Parc national. Cette année, le élèves travaillent avec une classe de l’île de la Réunion sur les thématiques de la biodiversité et de la pollution lumineuse.

Travail spécifique avec la section « Montagne » du lycée Michelet de Lannemezan

Depuis plusieurs années, les gardes-moniteurs travaillent avec les élèves de la section « Montagne » du lycée Michelet de Lannezeman. Cette section regroupe les élèves des classes de 2nde à Terminale. Au début de l’année scolaire, les gardes-moniteurs, assistés des professeurs de sport et de SVT, organisent une sortie sur la Réserve Naturelle du Néouvielle. Les élèves de 1ère et de Terminale présentent le Parc national des Pyrénées aux élèves de 2nde. Cinq ateliers de deux heures sont ensuite organisés au cours des mois de janvier et février et une thématique est abordée lors de chaque atelier. Le dernier atelier est consacré à une présentation, par groupe, d’une des parcs nationaux. L’année s’achève par une sortie scolaire sur le territoire du Parc au cours de laquelle se déroulent différents ateliers.

Répondre