Le refuge de Barroude renaîtra-t-il de ses cendres ?

Par 1 septembre 2015 février 2nd, 2017 A la une, Activités de plein air, La sportive, Scoop.it

Le refuge de Barroude  situé à 2377m dans la vallée de la Gela a été détruit en octobre 2014 par un incendie (que l’on suppose être dû à la foudre)  alors que les gardiens Eric Courgeon et Rozenn Olichon avaient fermé le refuge fin septembre de cette même année.

Ce refuge implanté depuis 1973 sur un lieu de passage historique entre l’Aragon et la France  était comme son nom l’indique, un abri, un asile, un havre de paix pour bons nombres de randonneurs, grimpeurs….

Il était aussi devenu depuis quelques années le lieu de rendez-vous de l’association du livre pyrénéen d’Aure et du Sobrarbe. C’est cette association qui a organisé lundi et mardi dernier (24 et 25 Août)  une randonnée en soutien au projet de reconstruction du refuge avec la participation du Docteur Pierre Carrière médecin et géologue de passion et d’Eric Courgeon. Lors de cette rencontre Pierre Carrière a évoqué l’histoire de Parzan et de ses mines avec l’acheminement du minerai en France par le port de Barrosa.  Pour Eric Courgeon, cette rencontre a permis d’expliquer où en était le dossier du refuge de Barroude et d’apprécier un moment convivial entre passionnés ou simples curieux.

En attendant les résultats des enquêtes réalisés par la police scientifique de Toulouse, aucun résultat officiel n’a été communiqué. Les restes du bâtiment sont dispersés tout autour du refuge.

La renaissance de Barroude reste encore très incertaine malgré une volonté commune de milliers de randonneurs Français et Internationaux ayant séjourné dans ce refuge.

Vous pouvez visionner cette vidéo si vous êtes néophite de ces lieux enchanteurs

Pour plus d’informations géologique vous pouvez consulter le site de Pierre Carriére http://cirquedebarrosa.free.fr/cheminengela.htm

L’ascension au site de Barroude est toujours faisable par la vallée de la Géla ou par la Hourquette de chermentas.

Autre article intéressant d’expérience « Barroudistique »

Si vous avez apprécié cet article, signifiez le en mettant un « like »

Répondre