Parapente à Saint-Lary pour grands et petits!

Cet été, j’ai décidé de me jeter dans le vide du haut du Pla d’Adet pour accompagner mon fiston âgé de 11 ans dans cette aventure dont il rêvait ! Ce sera donc en début d’après midi pour moi, et en soirée pour mon fils, car, pour les plus légers, il est préférable d’opter pour un vol le matin ou le soir lorsque le vent est faible ou tombé !

Alors, après en avoir parlé autour de moi et ayant vu dans certains regards de parents un sentiment d’inconscience de ma part d’autoriser mon fils à faire un saut en parapente, je les ai rassurés en leur certifiant que c’était une expérience sensationnelle extrêmement sécurisée, grâce à des moniteurs chevronnés.

Sous un soleil radieux, en tout début d’après midi, j’ai pu m’envoler en douce compagnie de Jean-Paul Pluvieux, qui grâce à sa sérénité et son calme doit réussir à décontracter n’importe quel novice un tantinet anxieux au cours de son vol.

L’aventure commence par un rendez-vous en bas du téléphérique pour tous les moniteurs des divers organismes et les apprentis parapentistes, bonne ambiance durant la montée dans le téléphérique, où à la différence de la saison hivernale, vous n’êtes pas entassés…

montée en téléphérique avec Jean-Paul

montée en téléphérique avec Jean-Paul

Nous arrivons enfin dans le vif du sujet, une fois la voile déballée, et quelques instructions données, nous pouvons nous lancer .Quelques pas en marchant, puis une petite accélération et hop, ça y est dans les airs, c’est parti pour une balade originale au cœur de la vallée d’Aure et le tout dans une nacelle extrêmement confortable (à noter car bien meilleure que dans un précédent vol, il y a quelques années).

Du Pla d’Adet, direction Sailhan, ensuite grâce aux courants ascendants nous remontons vers Soulan, j’écoute les directives de Jean_Paul consciencieusement : « on va encore essayer de prendre le courant ascendant, penche toi à droite pour tourner, encore à droite, » et nous virevoltons au dessus de Vignec, où nous allons bientôt atterrir.
Ce qu’il y a de stupéfiant outre bien entendu une vue exceptionnelle , c’est la sensation d’aller tout doucement alors que vous êtes en l’occurrence ici à 35 ou 40 km à l’heure, c’est incroyable : aucune impression de vitesse mais de calme et de sérénité, c’est réellement impressionnant !

 

Enfin tout en douceur nous nous posons en marchant avec un comité d’accueil familial dont mon fils qui regarde attentivement la procédure qu’il va devoir suivre à son tour.

 

Ça y est le vent est tombé, il est 19 heures, c’est au tour de mon fils de faire son baptême en tandem, il sera accompagné par Jean-Philippe Gayon de l’office des sports, finalement il aurait même pu en faire avant, il suffit d’avoir 6 ans ou de peser au moins une vingtaine de kilos !!

Il partira du même endroit et arrivera au même endroit que moi, mais avec Jean-Philippe, qui a gentiment répondu à la demande de mon fils, ils descendront en virages serrés qui procurent des sensations plus intenses que la promenade tranquille dans les airs comme je l’aime, bref des moniteurs diplômés à l’écoute pour une descente en douceur ou non, comme vous le souhaitez mais néanmoins toujours en sécurité !

 

J’ai recueilli les impressions de mon fils à l’arrivée :
« -alors ???
-génial !!!!
– tu n’as pas eu trop peur ?
-avant le décollage un peu d’appréhension quand même mais après pas du tout, c’était TOP !!! »
Bref je ne peux que vous recommander un vol en tandem à Saint-Lary pour tous à partir de 6 ans même aux personnes qui ont le vertige car en parapente il n’y aucune sensation de vertige !

 

Personnellement, je trouve que c’est une idée de cadeau d’anniversaire inoubliable pour un enfant, pourquoi pas le cadeau des 10 ans ???? ou 15 si pas encore fait……

Encore un grand merci à Jean-Philippe et Jean-Paul pour ces souvenirs inoubliables, vous pouvez retrouver leurs coordonnées ainsi que celles des autres prestataires en parapente sur le site de l’office du tourisme

Répondre